Travaux & Rénovation

Quel type de sol dans une chambre à coucher ?

Le choix d’un revêtement de sol est essentiel car c’est une décision qui vous engage sur le très long terme. En effet, la plupart des revêtements ont une durée de vie supérieure à 15-20 ans. Autrement dit, une fois posé, il sera présent pour un bon nombre d’années dans votre champ de vision. Il doit donc être agréable à regarder, confortable et pratique à entretenir. Ci-dessous, vous allez découvrir les différentes possibilités qui s’offrent à vous pour votre prochain revêtement de sol.

La moquette

Depuis quelques années, la moquette revient en force. Elle était passée de mode dans les années 90 au profit du parquet et du linoleum jugés plus écologiques. Quelques années plus tard, la moquette a été réhabilitée. Il faut dire qu’elle présente de très nombreux avantages :

  • C’est le meilleur revêtement du point de vue de l’isolation phonique.
  • C’est aussi le revêtement le plus confortable au toucher.
  • Une moquette de qualité gardera un aspect neuf très longtemps.
  • Elle offre un excellent rapport qualité / prix.

Longtemps, on a accusé la moquette de causer des allergies. Mais c’est une contre-vérité. En effet, la moquette retient la poussière là où d’autres revêtements comme le linoleum ou le carrelage ne l’accrochent pas du tout et la laissent en suspens dans l’air ce qui entretient une atmosphère hautement allergène, sans parler des produits de synthèse utilisés dans la fabrication de revêtements comme le lino. La moquette est parfaite du point de vue des allergies car elle capte les poussières et il n’y a alors plus qu’à l’aspirer une fois par semaine. Elle conserve un aspect extérieur très net, même quand elle est pleine de poussière, contrairement à un carrelage foncé ou du lino qui seront tout de suite très marqués.

Le parquet

Le parquet a connu son heure de gloire mais là encore, la mode est un peu passée. Il faut dire qu’il y a parquet et parquet. Si vous posez du parquet en bois brut, c’est très bien. Vous aurez un revêtement robuste et assez stable dans le temps mais cela coûte très cher. Si vous posez un parquet en bois aggloméré, là c’est complètement différent. L’aggloméré est la consolidation de copeaux de bois avec de la colle. De nombreux traitements chimiques sont appliqués. Au final, le produit n’est pas aussi naturel qu’il y paraît sur le papier.

L’autre gros problème du parquet, c’est le bruit. Le bruit des pas sur un sol en parquet est très pénible pour les personnes se trouvant en dessous. On a l’impression d’entendre des coups de marteau de façon répétée. Bien sûr, il est possible d’isoler le sol dans une certaine mesure en disposant une sous-couche mais c’est loin d’être la panacée. Le bruit ne sera jamais totalement absorbé. Le parquet est donc à éviter si vous habitez dans un immeuble avec des voisins. Vous risquez d’avoir des problèmes avec eux si vos enfants ont tendance à courir ou faire tomber des objets sur le sol de leur chambre.

Le linoleum

Le lino s’est amélioré ces dernières années. Désormais, il offre des imitations de parquet très réussies au niveau des motifs. Par contre, côté isolation phonique, c’est toujours aussi faible. Vos voisins auront l’impression que vous marchez sur leur tête. Et puis, le lino, c’est du plastique donc un dérivé du pétrole. C’est rempli de produits chimiques. Le lino a quand même quelques avantages :

  • Il n’est vraiment pas cher.
  • On peut le nettoyer assez facilement en cas de tâche.
  • Il est moins compliqué à poser que du carrelage ou du parquet.